Philosophie

Soucieux des ingrédients que j’utilise lors de la confection de mes produits, je sélectionne rigoureusement les maraîchers, éleveurs, poissonniers, épiciers, … avec lesquels je travaille. N’ayant rien à cacher voir plutôt tout à mettre en avant, je vous présente ici l’origine de mes ingrédients principaux!

  • Cochon
    • À la base de nombreuses terrines, le porc est relativement facile à trouver dans la mère patrie des Jambons de la Borne.  La majorité de la viande de cochon que j’utilise provient d’élevages fribourgeois et sont abattus dans un petit abattoir régional. Cela implique peu de transport et peu d’attente qui sont tous deux source de stress pour les animaux. Une partie de plus en plus grande de mon cochon provient d’élevage BIO (Le Sapalet à Rougemont, La Lévanche à Hauteville, La Tourbière à Sommentier, …)
    • Le jambon à l’os provient du Jambon d’Or à Prez-vers-Siviriez.
  • Dinde
    • La viande de dinde pour mes terrines de volaille provient uniquement de Thurgovie, elle est produite dans des élevages répondant aux normes SRPA (liberté toute la journée en prairies naturelles, nourriture naturelle exempte d’OGM) ainsi qu’aux normes PER qui imposent une gestion écologique de l’exploitation.
  • Agneau
    • Ma viande d’agneau provient de petits élevages BIO (Le Sapalet à Rougemont, La Lévanche à Hauteville, La Tourbière à Sommentier)
  • Cerf / Chevreuil / Sanglier /  Chamois / Bouquetin
    • L’automne venu, je travaille avec une multitude de chasseurs afin de me fournir en viande de gibier sauvage & suisse! Le sanglier est parfois tiré en Alsace par les mêmes chasseurs.
  • Truites
    • Mes terrines de poisson ne sont composées que de truites qui proviennent de la Pisciculture de Neirivue. L’implantation de la pisciculture sur la rivière permet aux truites de vivre une eau relativement froide (5-9°C) et saine (eau de source). La truite grandit ainsi plus lentement et possède une chaire ferme et goûteuse.
  • Cailles
    • Depuis 2018, Marc Plancherel, éleveur de cailles pondeuses (Caille du Japon) à Mannens, m’a contacté désireux de valoriser les cailles arrivant en fin de vie. Comme elles sont plus petites que leurs cousines à chair (Caille Jumbo) et que les travailler demande énormément de temps, elles ne trouvaient effectivement pas preneurs auprès des restaurants & bouchers.
  • Poulet Cou Nu, Pattes Noires
    • Je travaille avec La Belle Luce à Épagny pour faire des terrines avec ces volailles d’exception. Il s’agit d’une race rustique qui nécessite un élevage lent et en plein air! Leur chaire est ferme, rosée et très goûtue.
  • Foie Gras & Canards
    • Le foie gras que j’utilise provient exclusivement de petits élevages fermiers. Ce sont des canards fermiers, protégés par l’IGP ‘’Canard du Sud-Ouest’’ ainsi que le label rouge, cela garantit un élevage en plein air, une alimentation essentiellement faite d’herbe et de maïs et une durée de vie 2 à 3 fois supérieure à un élevage conventionnel.
  • Œufs
    • Les œufs qui donnent une bonne tenue à mes terrines proviennent de divers petits élevages en plein air du canton de Fribourg.